jeudi , 28 octobre 2021

Tout chambouler

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 17 juin 2021 à 10h19

Alan avait retrouvé son train-train quotidien en attendant de commencer son nouveau boulot. Il avait retrouvé Marina plus belle et plus amoureuse que jamais. Il n’avait pas eu le courage de lui avouer qu’il était amoureux d’une autre. « A quoi bon », se dit-il, puisqu’elle était déjà prise. Plus les jours passaient, plus elle lui manquait. Il avait une cruelle envie de la voir. Cependant, Alan savait que ce serait une mauvaise idée mais il ne pouvait s’empêcher d’y penser.

Pendant plus d’une année, Alan et Lydia ont continué leurs échanges sans que l’un ou l’autre émettent l’idée d’une rencontre. Ils en avaient tous les deux envie mais ni l’un ni l’autre ne l’avait formulé sachant que c’était une mauvaise idée. Entre-temps, Alan avait demandé Marina en mariage. A défaut de l’aimer, il lui était très attaché. Pour lui, cela suffirait à faire un bon mariage. Il s’était résolu à être un bon mari.

Deux semaines avant son mariage cependant, il eut une cruelle envie de voir Lydia. Juste une fois, s’était-il promis et après il ferait une croix sur elle. Il annonça à Marina qu’il allait voir des amis. Celle-ci trop préoccupée par les préparatifs de son mariage, ne demanda pas de détails. Un beau matin, il prit l’avion.
Alan n’avait pas annoncé sa venue à Lydia. Il arriva par un samedi pluvieux et eut beaucoup de difficultés à trouver l’adresse. Finalement, il la trouva. Le cœur battant, Alan pressa la sonnette. Lorsque Lydia ouvrit la porte, elle n’en crut pas ses yeux. Elle se jeta dans les bras de son ami. Dans leur empressement, ils laissèrent la porte ouverte entrèrent dans la maison.

-Alan, pourquoi tu ne m’as pas prévenu que tu viendrais ?
-Ce ne serait pas une surprise sinon.
-Petit malin. Je suis contente de te voir. Cela faisait longtemps.
-Trop longtemps Lyd. Tu me manques.
-Toi aussi Alan.
-Je brûlais d’envie de venir Lyd. J’ai résisté pendant un bon bout de temps jusqu’à ce qu’à n’en plus pouvoir.
-Je suis heureuse que tu aies cessé de résister. Cela n’arrive pas souvent que tu arrives à tenir quand il s’agit de moi, lui répliqua-t-elle pour se moquer de lui.
-Tu ne sais pas à quel point c’est vrai Lyd, répondit-il d’un air grave tout en se rapprochant d’elle.

Le silence s’abattit dans le salon. Lydia et Alan ne savaient comment le combler. Seulement, l’électricité dans l’air était palpable. Inexorablement, ils se rapprochaient. Lydia aurait voulu s’échapper mais elle ne pouvait le regard perçant qu’Alan posait sur lui. Dès lors qu’elle leva les yeux vers lui, elle sut qu’elle était perdue. On eut dit que quelqu’un d’autre avait pris possession de son corps. Quelqu’un d’autre qui avait noué ses bras autour du cou d’Alan. Quelqu’un d’autre qui répondit avidement au baiser d’Alan quand il posa enfin ses lèvres sur les siennes. Lydia avait beau se mentir, elle savait pourtant que cet instant magique il l’avait désiré depuis toujours.

-Alan, non je ne peux pas faire ça.
-Pardonne-moi Lyd, je n’aurais pas dû.
-Je ne t’ai pas repoussé non plus. Nous avons tous les deux nos tords mais on ne peut pas faire ça.
-Je sais Lydia mais je te mentirais si je te disais que je regretterais. Je crois avoir voulu vivre cet instant toute ma vie.
-Moi aussi mais il est trop tard pour continuer ou corriger quoi ce soit.
-Ça aussi je le sais figure-toi. Je voulais juste te voir une dernière fois et m’en aller. Je t’aime Lyd. Adieu
Prononçant ses derniers mots, il l’embrassa encore et s’apprêtait à tourner les talons quand Lydia lui dit « Moi aussi Alan je t’aime ». Il la salua d’un signe de tête et prit ses affaires. C’est alors qu’ils prirent conscience tous les deux de la présence d’Harry dans la pièce.

À propos de Vanessa Dalzon

Je suis Vanessa Dalzon, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya. Passionnée de lecture, je trouve à travers l'écriture un moyen de partager ce que j'ai lu, vécu, entendu ou compris sur le monde et sur mon entourage.

Visitez aussi

Accident

Les funérailles de Violette se sont tenues trois jours après la visite de Lydia et …