vendredi , 7 mai 2021

Grégory Alexandre, un auteur en quête du subliminal

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 6 mars 2021 à 8h44

“Aucun écrivain ne saurait le devenir sans la part de lectures, sans être à l’assaut des voies/voix qui nous ont précédées.” Grégory Alexandre

Le marathon de lecture a été lancé depuis quelques semaines déjà. Ce festival permet de découvrir des œuvres et leurs auteurs. Cest une campagne de sensibilisation à la lecture.

Mais, comment lire sans connaître les auteurs? Une œuvre est d’ autant plus appréciable lorsqu’ on sait qui l’ a écrite. C’ est dans cette optique que nous vous présentons un des auteurs de la douzième édition du marathon du livre en Haïti:  Grégory  Alexandre.

Grégory Alexandre est né à Port-au-Prince. Il a étudié les Lettres Modernes à l’ Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH),et les Sciences Juridiques à la Faculté de Droit et des Sciences Economiques ( FDSE). Il a aussi une formation en Histoire de l’ Art de l’Institut Français.

La poésie est le genre de prédilection du nouveau responsable de la Section secondaire du Nouveau College Bird  qui pense que la poésie est un cri du cœur, un reflet de l’ intérieur d’ un être en quête du subliminal. La poésie est le moyen pour lui de faire parler son fort intérieur. Cet écrivain pour qui Haiti est magique et mystérieux pense également qu’on ne peut en saisir son essence qu’à travers l’ art.

L’ auteur de Chez Rupture (2014) a également publié L’ Inassouvie et Sajès Popilè , un recueil de poésie . Sous peu, paraîtra chez C3 Editions, Partir; un roman dans lequel il peint la problématique des jeunes haïtiens prenant la poudre d’ escampette vers d’ autres pays. Quand on lui demande d’où il tire son inspiration, il répond :

“Je ne parle pas d’inspiration, en revanche, de transpiration car, depuis 2000 , je me suis dit que j’avais peut-être des choses à dire. Et, ces choses doivent nécessairement passer par la littérature vu que je ne sais pas chanter encore moins peindre.  Bien que j’eusse souhaité,  en tant qu’activité sensuelle, pratiquer la peinture.”

Pour Grégory Alexandre, le marathon du livre est un espace de promotion de la lecture. Un espace qui permet de faire connaître les auteurs. Un espace qui se donne l’ objectif de revaloriser la lecture, particulièrement chez les jeunes écoliers. C’ est un projet ambitieux,  qui pourrait et devrait selon lui aider à la construction de l’Être Haitien, caché dans la culture et la littérature haïtienne.

Son conseil pour les jeunes écrivains: Lire d’ abord. Écrire ensuite; car aucun écrivain ne saurait le devenir sans la part de lectures, sans être à l’assaut des voix qui nous ont précédées.

Ramona Joëlle Adrien

À propos de Ramona Joëlle Adrien

Je m'appelle Ramona Joëlle Adrien, je suis Ergothérapeute travaillant surtout en Pédiatrie. Je suis une mordue des livres; passionnée des arts, de la musique et du volley-ball. Écrire est pour moi un moyen de m'echapper et m'isoler du monde ou de partager ce qui se passe au fond avec l'extérieur.

Visitez aussi

Yon premye Me nan Pòtoprens

Nòmalman Jodi a se premye Me, Channmas mi ak moun, pil manje lokal, zèv atizay, …