vendredi , 7 mai 2021

Le concours « Je fais le portrait de Dany » touche à sa fin

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 26 février 2021 à 16h15

Lancé depuis le mois de novembre 2020 sous la houlette de IVAP-Haiti, le concours de dessin et de peinture baptisé « Je fais le portrait physique de Dany » arrive à son terminus.   La grande finale aura lieu au local de Banj, le dimanche 7 mars 2021 à compter de 2 heures pm. La cérémonie de remise de prix sera ponctuée d’euphorie et de surprises.

Quand le vin est tiré il faut le boire. Fort de ce constat, le comité organisateur du concours invite le public à un moment de délectation au numéro 514, Delmas 66, le premier dimanche du mois de mars. Le local de Banj sera le théâtre de cet événement qui s’annonce flamboyant. Un frais de 250 gourdes est exigé pour avoir accès à l’activité. 

En effet, pour clôturer en grande pompe le concours, les membres de IVAP-Haïti ont décidé d’offrir une table bien garnie avec la présence des journalistes, Martine Denis Chandeler comme invitée d’honneur et Jean Fouchard Danger, maître de cérémonie.

De son côté, Carl Henry Pierre aura à présenter au public le portrait littéraire de Dany Laferrière. Du côté musical, l’artiste ET-N, quant à lui, est le grand invité de la cérémonie.

8 finalistes dont 5 pour la catégorie dessin et 3 pour la catégorie peinture auront à rafler les premiers prix de ce concours.

Le dernier classement bien avant le verdict du jury se présente ainsi :
Pour la catégorie dessin, on a Jerry Dalton Eugène (63.38 points), Gaevin Lee Junoir (62 points), Louis Jeune J. Woodly (61.83 points), Dave Woodson Dorleant (60 points) et Herold Courtois (57.89 points).

Dans la catégorie peinture on retrouve Wismy Faustin (66 points), Vallon Stanley M. (64.58 points) et Vertho Cadet (60 points). 

Du début du concours jusqu’à sa fin, un jury constitué de professionnels de l’art assure la tâche de délibération. Il est constitué de Ulysse Sterlin, historien de l’Art et également professeur d’université, du dessinateur Iserve Penn et du peintre et graffeur Hamson Elysée connu sous le sobriquet Assaf.

À part d’autres récompenses, le premier gagnant de chaque catégorie se verra octroyer un séjour en République dominicaine et les deux autres qui suivent seront en tournée dans le sud du pays.

Il convient de rappeler que les meilleures œuvres du concours seront exposées à l’hôtel Fort Royal de Petit-Goâve. 

Quid IVAP-Haiti ?

À la question portant sur l’objectif de cette initiative, Zachary Thermo a expliqué :  » Elle a été prise dans le but d’honorer une fois de plus l’auteur de « le goût des jeunes filles ». 
« Ce concours vise également à mettre en exergue le talent de nos jeunes artistes. C’est une sorte de vitrine pour eux », a ajouté le PDG de IVAP-Haiti.

IVAP-Haiti est l’acronyme de l’Institut de Valorisation des Patrimoines d’Haïti. « Œuvrant dans le secteur touristique et culturel, IVAP-Haiti se donne pour mission d’attirer les projecteurs des décideurs politiques sur la nécessité de réhabiliter les Patrimoines afin qu’ils deviennent des sources de revenus pour le pays », a indiqué Zachary Thermo.

Les axes d’intervention de IVAP-HAITI sont surtout des formations dans le domaine touristique. Il organise des excursions, des concours pouvant susciter une attention soutenue sur nos patrimoines matériels et immatériels. 

Billy Doré
dorebilly100@gmail.com

À propos de Billy Doré

Je suis Billy Doré, étudiant en Sciences Politiques option Relations Internationales à l'INAGHEI de l'Université d'Etat d'Haïti. L'écriture est tout ce qui me reste quand je viens de tout donner. Les miettes servent à embellir les vides.

Visitez aussi

Yon premye Me nan Pòtoprens

Nòmalman Jodi a se premye Me, Channmas mi ak moun, pil manje lokal, zèv atizay, …