samedi , 16 octobre 2021

Il est parti avec mon baiser

Temps de lecture : 1 minute

Mis à jour le 5 novembre 2020 à 11h32

Il avait voulu m’embrasser mais j’ai refusé. J’étais fâchée contre lui. A bien y réfléchir aujourd’hui, il ne s’agissait que de broutilles puisque je n’arrive même plus à me souvenir de la raison de la dispute. Seulement, j’ai refusé et il était parti.

Je savais que cela allait s’arranger donc je ne me suis inquiétée outre mesure. Il m’avait appelé le lendemain et je n’ai pas décroché. Il fallait qu’il comprenne à quel point j’étais furieuse contre lui, me suis-je dit. Tant pis s’il voyageait le jour-même, il revenait dans deux jours. A ce moment-là, on se rattrapera. On se parlera, on se tiendra la main, on s’embrassera. On s’aimera. J’y croyais. Cela ne pouvait en être autrement.

Seulement, deux jours plus tard, je n’ai pas eu de nouvelles. Deux jours plus tard, beaucoup de choses avaient changé. Deux jours plus tard, de part et d’autre, on était confiné. Je bravai quand même interdiction et couvre-feu pour aller chez lui. Sauf qu’il n’y était pas. Il n’a pas pu rentrer. Aux dernières nouvelles selon sa sœur, il a été voir leur mère à l’hôpital qui avait contracté le virus.

Nooon, me suis-je dit. Il faisait partie de la frange à risque de la population puisqu’il avait des problèmes cardiaques. Je m’inquiétais et j’avais eu raison de le faire. Il fut atteint et il n’a pas survécu.

Et je n’ai pas pu lui dire adieu. Je n’ai pas pu lui dire qu’en dépit de nos disputes incessantes, je l’aimais. Je n’ai pas pu profiter de nos derniers instants parce que je ne savais pas que ce serait les derniers.
J’essaie de me rappeler notre dernier baiser, notre dernière étreinte, la dernière fois qu’on était vraiment heureux ensemble. Et je n’y arrive pas. Parce que je ne savais pas que ce serait les derniers. Cuisant comme échec ! Ce je ne savais pas incessant qui revenait dans ma tête… Tout ce dont je me souviens, c’est que j’ai refusé son dernier baiser.

VD

À propos de Vanessa Dalzon

Je suis Vanessa Dalzon, étudiante en Droit à l'Université Quisqueya. Passionnée de lecture, je trouve à travers l'écriture un moyen de partager ce que j'ai lu, vécu, entendu ou compris sur le monde et sur mon entourage.

Visitez aussi

Découverte

Alan et Lydia n’avaient pas le choix que de se parler au risque de donner …