samedi , 17 avril 2021
Jean Emmanuel Jacquet
Photo : Le Nouvelliste Haïti

Prix francophone international du FPM : L’écrivain haïtien Jean Emmanuel Jacquet parmi les 20 préselectionnés

Temps de lecture : 2 minutes

Mis à jour le 28 mars 2021 à 18h32

Sans surprise, le fils d’Haïti Jean Emmanuel Jacquet occupe une des 20 places de la liste d’une première sélection de la première édition du prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal. L’annonce a été faite ce samdi 20 mars 2021, jour consacré à la Francophonie au niveau mondial, et partagé par plusieurs médias du monde francophone. 

Avec sa dernière œuvre poétique « Trapèze », Jean Emmanuel Jacquet, actuel Directeur Général de la Direction Nationale du Livre (DNL) fait flotter le bicolore parmi les autres drapeaux du monde francophone. Il est le seul auteur haïtien voyant son livre classé parmi les 20 sélectionnés de cette première cohorte.

Lancé l’année dernière par le Festival de la Poésie de Montréal, le prix francophone international du Festival de la poésie de Montréal est à sa toute première édition. Ce prix doit « combler un réel besoin pour le genre poétique, tant prisé par les écrivains des pays et communautés de langue française ».

Le lauréat de cette édition fera partie des participants du Festival qui se déroulera du 31 mai au 6 juin 2021 et se verra offrir une bourse de 5 000 $. Il sera également accueilli au festival Voix vives de Méditerranée en France, du 23 au 31 juillet 2021.

Le FPM, organisé depuis l’année 2000 est le fruit de la Maison de la poésie Montréal (MPM), organisme à but non lucratif. Le FPM se réalise chaque année dans le but de « diffuser et de promouvoir les œuvres de poètes québécois et franco-canadiens au Québec et à l’étranger ». Le FPM s’engage aussi à promouvoir, faire connaître et faire apprécier la poésie auprès du grand public.

Clin d’oeil sur Jean Emmanuel Jacquet 

Jean Emmanuel Jacquet n’est pas du genre à se contenter d’un seul chapeau. Juriste de formation, journaliste, écrivain, il a vu le jour à Port-au-Prince, capitale d’Haïti et grandi à Camp-Perrin, commune du département Sud du pays.

Il joue avec les mots comme étant écrivain et s’en sert également pour informer et former. Formé en lettres modernes à l’Ecole Normale Supérieure à l’Université d’Etat d’Haïti, l’auteur de « Homo sensuel » pointe sa tête dans le journalisme. Ancien Collaborateur du doyen de la presse haïtienne, Le Nouvelliste, il a tenu les rênes du département culturel du journal Le National, en 2015.

Qu’en est,-il de « Trapèze » ?

« Trapèze est un recueil de poèmes publié chez Pro éditions en 2020. Composé d’un quatre-vingt dizaine de pages, « Trapèze » que Jean Emmanuel Jacquet soumet à notre appréciation, est un véritable appel au dépassement du langage ordinaire », a soutenu Ricarson Dorcé dans le préface du livre. « Ce recueil est comme une quête de vérité ou d’authenticité absolue », a-t-il fait savoir concernant le livre.

Extrait de Trapèze 

Voyage
quel mot essayé par-delà le poème quel sourire
j’y suis pour parler d’artifices là-bas
les villes saignent sur leurs trottoirs
fini le stylo le papier fini le boulevard les rétroviseurs l’astuce de l’aube et du miroir blessé (p.60)

Fontamara
il me nait un village au cœur de la ville en plein caprice et contant des instants de poésie puisqu’ils n’ont que leurs instincts de retard pour être dits je me tisse des visages qui me naissent des chansons posées au pied de la montagne qui me disent à l’oreille tout ce qui de moi restait comme fierté qui se redisent la ville sans portes et qui s’y établissent petite chambre (p.76)

Billy Doré

À propos de Billy Doré

Je suis Billy Doré, étudiant en Sciences Politiques option Relations Internationales à l'INAGHEI de l'Université d'Etat d'Haïti. L'écriture est tout ce qui me reste quand je viens de tout donner. Les miettes servent à embellir les vides.

Visitez aussi

Les nouveaux dirigeants de la FHF n’arrivent toujours pas à faire mieux

Comment tester sa popularité après un scandale sexuel en Haïti ? Il suffit de ne …